Végétarien toute!


Jeunes carottes rôties au citron confit, zhoug/sahawiq yéménite aux fanes

« Céline ; Je vous envoie vifs compliments et remerciements pour le merveilleux bœuf-mode. Je voudrais bien réussir aussi bien que vous ce que je vais faire cette nuit, que mon style soit aussi brillant, aussi clair, aussi solide que votre gelée _ que mes idées soient aussi savoureuses que vos carottes et aussi nourrissantes et fraîches que votre viande. En attendant d’avoir terminé mon œuvre, je vous félicite de la vôtre. »...

Lire le billet


Za'alouk de chou-fleur au cumin et olives noires

Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on intriguait sec dans la Grèce antique, comme nous avons souvent pu le constater sur ces pages. Il suffit de feuilleter distraitement quelques pages de l’Iliade ou de l’Odyssée pour reléguer illico n’importe quel épisode de « House of Cards » au rang de conte pour mauviettes. C’est vous dire....

Lire le billet


Couscous de printemps à la semoule d’orge, fèves, petits pois et épinards

C’est une histoire de déserts étoilés et de plaines  d’oliviers, de montagnes enneigées et de vallées d’amandiers, une histoire de cueillettes et de moissons, d’orge, de blé, de millet, de graines  brisées sous la meule, puis séchées, roulées, aérées....

Lire le billet


Asperges vertes à la gremolata, Feta rôtie au miel et au thym

« Je m’arrêtais à voir sur la table, où la fille de cuisine venait de les écosser, les petits pois alignés et nombrés comme des billes vertes dans un jeu ; mais mon ravissement était devant les asperges, trempées d’outre-mer et de rose et dont l’épi, finement pignoché de mauve et d’azur, se dégrade insensiblement jusqu’au pied — encore souillé pourtant du sol de leur plant — par des irisations qui ne sont pas de la terre. Il me semblait que ces nuances célestes trahissaient les délicieuses créatures qui s’étaient amusées à se......

Lire le billet


Hoummous à l’ail des ours

Dans les sous-bois au printemps, la terre est encore humide, les oiseaux s’égosillent, les arbres bruissent de feuilles nouvelles, le soleil s’ébroue, la lumière ressuscitée  se faufile dans la pénombre verdoyante. Dans les sous-bois au printemps, l’azur rit, les fleurs étincellent, la sève exulte. Il y a parfois des blessures de carmin, ou des éclats de blanc voire des exubérances safranées ou encore des frémissements de bleu. La nature se pavane. Dans les sous-bois au printemps on s’oublie, on s’émerveille, on a envie d’embrasser toute être, toute chose. Tout semble de nouveau......

Lire le billet


Poireaux tout en cheveux et agrumes

Grâce à une enfance rythmée par les épisodes d’Ulysse 31_ une transposition ambitieuse et jouissive de l’odyssée d’Homère dans un futur lointain et en dessins animés, excusez du peu _, j’ai très tôt développé une passion pour la science-fiction sous toutes ses formes. Oui, il n’y pas que Devdas et Victor Hugo dans la vie. Et c’est ainsi qu’au hasard d’une pérégrination livresque dans le rayon SF de ma librairie de province et de bon goût, je suis tombée par hasard sur un livre au titre étrange : Des milliards de tapis de cheveux,......

Lire le billet


Salade tiède de pois chiches aux patates douces et au quinoa

« Nasr Eddine Hodja voyage. Un soir il fait halte dans un village inconnu, où les regards qu’il croise ne sont guère accueillants.Il se hasarde pourtant à frapper à la porte d’une maison. Une vieille apparaît, l’air méfiant. _Qu’Allah te protège !lui dit Hodja très humblement.Je viens de loin et je n’ai pas mangé depuis deux jours. Pourrais-tu me donner quelque chose ? _Non, répond la vieille en commençant à refermer la porte, je n’ai rien. _Attends ! Tu n’as même pas quelques clous rouillés ? Chez moi, c’est avec ça qu’on fait de la soupe! La......

Lire le billet


Page 1 of 812345...Last »