étiquette : Sésame


Salade de nouilles de riz au chou pointu et aux pêches, vinaigrette au lait de coco

Chaque année au début de l’été, un spectacle étrange se produit sur les bords du fleuve Mississippi. La naïades sortent d’un sommeil qui aura duré trois ans et se préparent à muer : leurs carapaces se fissurent, des ailes humides surgissent comme par magie de la coque flétrie tandis que de petites antennes déploient pour la première fois leur soie fine. Un insecte pataud surgit au monde avant de déployer subrepticement ses ailes aux nervures dentelées à la découverte du ciel. La métamorphose est achevée....

Lire le billet


Sellou (sfouf) au muscovado, graines de lin et argan

J’avais calculé avec exactitude la longitude et la latitude du trésor. Pour cela je m’étais armée d’une patience de sioux et de techniques de guet sophistiquées héritées de lectures récentes de Jules Verne. J’avais scruté les opérations maternelles pendant des heures, l’air de rien en faisant semblant d’aider innocemment à piler de l’ail au mortier, ou de hacher nonchalamment du persil, taches traditionnellement dévolues à l’enfant que j’étais. J’avais fait semblant de dédaigner la chose, de la scruter d’un regard indifférent malgré les effluves d’anis qui me faisaient chavirer. J’avais dix ans......

Lire le billet


Un déjeuner de Yakuza!
février 23, 2017

Un déjeuner de Yakuza!

Lui ,c’est Yanagiba Ryuichi. Il a la quarantaine triomphante, un dragon tatoué sur le dos, une balafre sur la joue ,une barbe bien taillée et un regard de braise. Il porte des costards noirs sans cravate, des chemises blanches un peu trop grandes et une chainette peu discrète. Mr Yanagiba ne sourit jamais et parle très peu. Il prononce en tout et pour tout trois phrases dans la journée, quand il est bien luné....

Lire le billet


Tajine d’agneau à la marmelade de tomates  et à la rose

Dès le joli moi de mai de chaque année, au pied du mont M’goun, dans le haut atlas marocain, l’air bruisse d’une clameur particulière. Une odeur entêtante envahit la vallée de Kel’aat M’gouna( littéralement la citadelle du mont M’goun), petite ville berbère protégée par son ocre et magnifique forteresse millénaire ,et une agitation inhabituelle s’empare des autochtones. Les femmes se drapent dans leurs plus beaux atours, se parent de colliers d’ambres et d’argent, se tatouent le visage en soulignant leurs yeux de khôl. De même les hommes  sortent leurs vêtements d’apparat tout......

Lire le billet


Naan-E-Barbari
juillet 05, 2016

Naan-E-Barbari

« Si vous prenez un arbre qui est enraciné dans la terre et si vous le replantez en un autre endroit, l’arbre ne produira plus de fruits, , et s’il le fait, le fruit ne sera pas aussi bon que s’il était dans son endroit originel. C’est une règle de la nature. Je pense que si j’avais fui mon pays, je ressemblerais à cet arbre. » Extrait d’une interview de Abbas Kiarostami à The Guardian https://www.theguardian.com/film/2005/apr/16/art Il y a quelques jours nous quittait un virtuose du cinéma iranien et du cinéma tout court, un......

Lire le billet


BouilllonMisoSésame

La butternut me regardait et je regardais la butternut. La courge et moi, on se faisait un duel façon Clint et Elie, genre le bon, la brute and co. « Dans la vie il y a ceux qui creusent et ceux qui tiennent le revolver, toi tu creuses » avait déclaré le dernier des philosophes far-westiens alias Blondin. Et c’est moi qui tenais le revolver, enfin l’économe en l’occurrence. Purée, gratin, tarte, velouté, crue, au four, à la vapeur ? Mille idées se bousculaient dans mon cerveau affamé donc cruel pour sceller......

Lire le billet


AutourTofuMarine

C’est peut-être grâce à Ranma ½ que j’ai commencé à m’intéresser à la cuisine japonaise. Oyez oyez enfants de la japanimation ! Ranma ½ , un manga déjanté de ma jeunesse où il est question de garçon se transformant en fille dès qu’il fait mine de toucher de l’eau froide, d’arts martiaux, d’humains pandas, de sources maléfiques, de sens de l’orientation, d’amours contrariées mais aussi de cuisine. Bref une école de la vie en somme....

Lire le billet


Simits au sirop de liège

C’est en écoutant l’album « Dogu » du fabuleux groupe « Haidouti Orchestar » et sa très belle reprise de « Neden Geldim Istanbula » que l’idée de cette recette a germé. Si vous ne connaissez pas cette fanfare balkano-turque et si vous aimez le groove à l’orientale , précipitez-vous sur tous leur albums et surtout mon préféré Dogu :musiques bulgares, kurdes, arabes, tziganes, macédoniennes, turques, azéris , syro-libanaises, et j’en passe s’y mélangent joyeusement entre nostalgie et euphorie, danses endiablées et ballades mélancoliques....

Lire le billet


Page 1 of 212