Viandes


Tajine de poulet aux coings et au miel

De quelqu’un qui n’apprécie pas les bienfaits dont la bonne fortune l’a doté, l’on dira « Dieu donne des fèves à ceux qui n’ont pas de dents ». Et pan dans les gencives ! Pour signaler qu’une initiative quelconque n’en est qu’à ses débuts et qu’il est encore temps de renoncer ou que les échecs ne sont pas encore flagrants, on soupirera d’un air docte : » Nous n’avons encore rien brûlé dans le tajine ». Quiconque rechigne devant l’effort se verra vertement fustiger avec le catégorique : » celui veut qui veut le miel, doit supporter la piqûre des......

Lire le billet


Canard aux oranges sanguines
février 04, 2018

Canard aux oranges sanguines

J’avais quitté le pays des orangers pour le pays des pommiers. Mais l’orange restée gravée en moi, comme une cicatrice ancienne et secrète. Il y avait le lyrisme  d’Eluard et cette étrange  terre bleue comme une orange, métaphore singulière grâce à laquelle j’ai rencontré la licence poétique Il y avait aussi les aventures tragi-comiques de Zézé , le petit garçon brésilien de « Mon bel oranger »  avec qui j’avais ri et pleuré sans retenue. Un récit de la misère au quotidien qui m’avait presque fait oublier les malheurs de Cosette, dévoré à la......

Lire le billet


Tajine d'agneau aux topinambours

Replongeons, amis lecteurs, l’espace d’un article éphémère, dans la grande saga des légumes mal-aimés voire oubliés, une saga avec moult rebondissements où le tubercule boursouflé  d’aujourd’hui tient un rôle de protagoniste majeur; façon soap opera languissant (mais sans le brushing californien)....

Lire le billet


Tsukemono de chou rouge, poulet au miso et bouillon clair de navet au dashi

Et nous voici de nouveau embarqués, amis lecteurs, dans la vaste aventures des pickles, achards, tra’qed et autres kimchis pour un rendez-vous japonais tout en délicatesse et en simplicité heureuse. La raison en était limpide : d’une part je me devais de faire un sort au reste de chou rouge rescapé  du pesto psychédélique , d’autre part la moindre occasion d’utiliser de la pâte miso ou de l’algue kombu me réjouit de manière absolument irrationnelle, grâce à une enfance marquée par la japanimation et d’une adolescence bercée de mangas en tout genre entre......

Lire le billet


Un déjeuner de Yakuza!
février 23, 2017

Un déjeuner de Yakuza!

Lui ,c’est Yanagiba Ryuichi. Il a la quarantaine triomphante, un dragon tatoué sur le dos, une balafre sur la joue ,une barbe bien taillée et un regard de braise. Il porte des costards noirs sans cravate, des chemises blanches un peu trop grandes et une chainette peu discrète. Mr Yanagiba ne sourit jamais et parle très peu. Il prononce en tout et pour tout trois phrases dans la journée, quand il est bien luné....

Lire le billet


Curry Massaman de poulet à la patate douce et aux navets, kochumbir de carottes

On peut être subjugué par la vénusté feutrée d’un nocturne de chopin, ou la richesse veloutée de la voix de Sarah Vaughan. On peut aussi se laisser ensorceler par le timbre irréel et nostalgique de Asmahane et se perdre dans ses yeux d’eau. On peut évidemment s’émerveiller de l’insolente élégance des vers de  Paul Eluard : « La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur, Un rond de danse et de douceur, Auréole du temps, berceau nocturne et sûr, Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu C’est......

Lire le billet


Bouillon façon pho vietnamien au poulet entier et aux légumes de saison

Tran To Nga pourrait parler pendant des heures de la beauté envoutante du Mékong où elle a grandi. Petite, elle aimait se baigner  dans la « mère de tous les fleuves » et écouter Henri Salvador : c’était l’époque de l’Indochine française et Nga est alors une petite fille insouciante dans ce Vietnam colonial, où ses parents tiennent une pâtisserie prospère. Mais l’insouciance ne dure qu’un temps et les chansons d’Henri sont bientôt remplacées par les clameurs de la guerre. C’est la guerre d’indépendance, contre les français, et la pâtisserie familiale se transforme en lieu......

Lire le billet


Page 1 of 3123