étiquette : Carotte


Legumes flemmards en croute de sel, condiment au persil et au céleri vert

Ce fut un coup de foudre immédiat et littéraire, dès les premières planches. Le charme du dessin net et sans fioritures, le style contemplatif et rêveur, la magie de cette histoire extraordinairement onirique et intimiste : le récit d’un homme mur qui revient en enfance, dans le corps de ses seize ans tout en gardant son esprit et ses désillusions d’adultes....

Lire le billet


Curry Massaman de poulet à la patate douce et aux navets, kochumbir de carottes

On peut être subjugué par la vénusté feutrée d’un nocturne de chopin, ou la richesse veloutée de la voix de Sarah Vaughan. On peut aussi se laisser ensorceler par le timbre irréel et nostalgique de Asmahane et se perdre dans ses yeux d’eau. On peut évidemment s’émerveiller de l’insolente élégance des vers de  Paul Eluard : « La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur, Un rond de danse et de douceur, Auréole du temps, berceau nocturne et sûr, Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu C’est......

Lire le billet


Pickles de carottes aux agrumes et aux épices douces

Vendredi ,20h28 : deux heures après les faits. L’on se dit qu’on va ouvrir légèrement,  à peine entrebâiller le pot, le temps de jeter un regard furtif, de vérifier la transformation du liquide, la texture du légume, la douceur des épices, subrepticement, en mode flibustier des cuisines. Et puis on fait appel au sang-froid d’un ancêtre britannique imaginaire pour résister à la tentation. Et l’on se retient, mortifié et brulant de curiosité....

Lire le billet


Pseudo Kimchi de courgettes!

L’histoire des légumes se confond avec l’histoire des empires qu’on disait.  Splendeurs et misères( de la courge), stupeur et tremblement(de la tomate), grandeur et décadence (du chou rave): les légumes accompagnent l’histoire humaine et témoignent de nos tentatives répétées d’établir _ou hélas  de détruire _des civilisations  toujours fragiles....

Lire le billet


kimchi carottes et radis rouges

C’est grâce à Luna Diogène et à la série coréenne « let’s eat » que j’ai commencé à me familiariser plus que de coutume avec la cuisine coréenne.Vous le savez dorénavant, d’un tempérament plus qu’influençable, toute lecture ou fiction visionnée me donne toujours des envies de cuisine virant parfois à l’obsession comme pour l’omurice de «lunch no joou »....

Lire le billet


Page 1 of 212