étiquette : Butternut


Chorba à l’orge et aux légumes d’automne, condiment oranges-amandes

Dans le train il y a Madame qui pose beaucoup de questions et Monsieur qui ne sait pas, ou plus. « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? –Je ne sais pas . « Qu’est ce qu’on fait pour Saint-Nicolas ? » -Je ne sais pas. « Et pour les enfants ce week-end » ? –Je ne sais pas. Dans le train il y a une jeune fille qui pleure. J’ose l’aborder pour la consoler. C’est un chagrin d’amour, un chagrin semblable à des millions d’autres et pourtant singulier, unique, incomparable. Nous entamons timidement une conversation mais son arrêt est déjà......

Lire le billet


Grande salade d’automne aux deux haricots, vinaigrette aux citrons confits

Il y a le  bruit des feuilles qui craquent sous les pas, il y a l’essor majestueux des oies sauvages en route pour d’autres ailleurs, il y a des  arbres qui se dénudent lentement mais surement , il y a des symphonies de rouges et de jaunes, il y a des  soleils brouillés , il y a des yeux un peu brouillés, il y a le marcheur pris au piège de la saison qui décline, comme dirait ce bon vieux Hugo. Il y a tout cela et plus encore. Il y a......

Lire le billet


Tajine de poulet à la purée de courge

Parmi les nombreuses machines à torture de ma salle de fitness, il y en a une que j’affectionne particulièrement :C’est un ‘déambulateur’ qui permet de de simuler une marche au ralenti avec des espèces de manches à chaque bout faisant ainsi travailler les bras, les fesses et les jambes. Dans ma carrière de hamster des salles de gyms , c’est sans doute mon engin préféré :je l’ai donc affublé du doux nom de « Machine Super Jaimie »....

Lire le billet


Ketchup et carpaccio de butternut, fish cakes aux câpres

La courge avait décidé de prendre la tangente , histoire de se la couler douce. Après le duel façon Elie et Clint, ne voila-t ’il pas que la butternut décidait de se dédoubler sur des chemins autrement plus poétiques. La courge admirait secrètement Robert Frost et sa magnifique conclusion dans « the road not taken »: Two roads diverged in a wood, and I— I took the one less traveled by, And that has made all the difference. Sauf que la tête et le corps de la butternut se chamaillaient pour une indépendance à priori......

Lire le billet


BouilllonMisoSésame

La butternut me regardait et je regardais la butternut. La courge et moi, on se faisait un duel façon Clint et Elie, genre le bon, la brute and co. « Dans la vie il y a ceux qui creusent et ceux qui tiennent le revolver, toi tu creuses » avait déclaré le dernier des philosophes far-westiens alias Blondin. Et c’est moi qui tenais le revolver, enfin l’économe en l’occurrence. Purée, gratin, tarte, velouté, crue, au four, à la vapeur ? Mille idées se bousculaient dans mon cerveau affamé donc cruel pour sceller......

Lire le billet