Archives mensuelles: mars 2018


Pides d’hiver aux oignons et aux poireaux

Sans oignon je suis grognon, à la vue d’une tête d’ail je défaille sans faille, je me frotte à l’échalote qui mijote, les tulipes me constipent tandis que les lys flétrissent vainement dans les vallées balzaciennes. Sans oublier les diaboliques et frêles asphodèles, je diverge vers les asperges, je me ceins de jacinthes, je m’écarte des toxiques colchiques (dans les prés on sait), avant de sauter à pieds joints sur des carreaux de poireaux. Heu enfin des carrés, heu des bottes je veux dire, enfin je ne sais plus. Lâchez-moi le bulbe....

Lire le billet


Ragoût de patates douces au citron confit et aux olives

La patate douce, comme sa fausse cousine parmentière, a des ambitions universalistes. En tubercule bonhomme, elle se veut rassasiante, nutritive et versatile : bouillie, à la vapeur, mijotée, rôtie ,en dessert, notre héroïne se prit souvent au jeu du sauveur de famines annoncées, un peu partout sur le globe, terrestre et prévisible....

Lire le billet