Gourmandises


Cake aux pommes , aux noix et à la cannelle

Nasreddine Hodja plantait un pommier dans son jardin quand le sultan vint à passer ; il s’arrêta et dit à Nasreddine, d’un ton moqueur : – Voyons, Nasreddine ! Pourquoi te donnes-tu tant de peine ? Tu ne mangeras jamais les fruits de ce pommier. Tu sais bien que tu mourras avant qu’il ne commence à produire des pommes....

Lire le billet


Gâteau fondant aux amandes, chocolat et poires

Ah qu’il a toujours été difficile de se fendre la poire, surtout en bonne société, et surtout quand il s’agit de critiquer les éminences qui nous gouvernent. De fait la poire ,en dehors de ses ambitions comestibles ,a eu un grand destin de provocatrice politique dans le bel hexagone voisin, sous la forme d’une caricature célèbre « Les métamorphones de Louis-Philippe en poire »....

Lire le billet


Croustade de rhubarbe aux amandes et au gingembre

‘What a load of rhubarb ‘! Cette caustique expression anglaise, délicieusement désuète  peut être traduite par ‘Quel non sens’ ou encore ‘Quelle absurdité’ ! L’ineptie renouvelée de nos quotidiens serait ainsi comparable à un bouquet de polygonacées chevelues et pourprées du genre Rheum : mais pourquoi donc, se demande le quidam peu au fait des mœurs étranges de l’Albion ?...

Lire le billet


Biscuits aux deux gingembres
décembre 06, 2017

Biscuits aux deux gingembres

Ca faisait TatacTatoum ,Tatactatoum dans le train sous la manche. Puis ça faisait ‘plic, plic, plic’ puis très ‘ploc ,ploc, ploc’sous les « showers » engloutis par le brouillard londonien(qui lui était silencieux, voire perfide diront  certains). Puis ça enchainait sur des « mind the gap » et des « stay on the right, walk on the left » d’une voix policée so british , dans le ‘underground’ centenaire. Puis il y avait des ‘gloups’ et des ‘brr’ face à la toujours inquiétante tour de Londres et des esprits  enflammés qui faisaient ‘shebam, pow ,wizz’ en s’imaginant dans......

Lire le billet


Sellou (sfouf) au muscovado, graines de lin et argan

J’avais calculé avec exactitude la longitude et la latitude du trésor. Pour cela je m’étais armée d’une patience de sioux et de techniques de guet sophistiquées héritées de lectures récentes de Jules Verne. J’avais scruté les opérations maternelles pendant des heures, l’air de rien en faisant semblant d’aider innocemment à piler de l’ail au mortier, ou de hacher nonchalamment du persil, taches traditionnellement dévolues à l’enfant que j’étais. J’avais fait semblant de dédaigner la chose, de la scruter d’un regard indifférent malgré les effluves d’anis qui me faisaient chavirer. J’avais dix ans......

Lire le billet


Petites harchas (galettes de semoule) bicolores

C’est un rituel auquel je n’échappe jamais à chaque voyage dans mon pays natal : prendre le temps d’aller très tôt au Hammam et déguster par la suite, sans me  presser, en prenant le temps d’écouter mes os (vieille expression marocaine) une harcha avec un verre de thé à la menthe. Une forme de méditation sans doute avant l’avènement du marketing de l’introspection....

Lire le billet


Panforte au chocolat, pistaches et gingembre confit

La puissance discrète du hasard. Ainsi aurait pu s’intituler ma journée d’hier. J’avais retrouvé un vieux papier soigneusement plié en huit (ou peut-être en seize) dans la poche d’un vieux manteau . Et dessus il y avait écrit : Panforte, Sienne , Noël, essayer absolument ! Suivi d’un gribouillis délavé d’ingrédients. Une allégresse soudaine m’envahit. Moi, quand on me prend par les sentiments , je fonce sans crier gare surtout s’il y a des amandes et des épices jouant les vedettes blasées  dans l’histoire. Et  puis comme dirait Audiard  » Y’a deux solutions : ou......

Lire le billet


Page 1 of 212