Gourmandises


Panforte au chocolat, pistaches et gingembre confit

La puissance discrète du hasard. Ainsi aurait pu s’intituler ma journée d’hier. J’avais retrouvé un vieux papier soigneusement plié en huit (ou peut-être en seize) dans la poche d’un vieux manteau . Et dessus il y avait écrit : Panforte, Sienne , Noël, essayer absolument ! Suivi d’un gribouillis délavé d’ingrédients. Une allégresse soudaine m’envahit. Moi, quand on me prend par les sentiments , je fonce sans crier gare surtout s’il y a des amandes et des épices jouant les vedettes blasées  dans l’histoire. Et  puis comme dirait Audiard  » Y’a deux solutions : ou......

Lire le billet


Crêpes à la courge spaghetti, sauce caramélisée à l’orange

De 1563 à 1572 Giuseppe créa les quatre  saisons. Mais non pas le musicien, mais le peintre, le facétieux et déjanté milanais Giuseppe Arcimboldo ! Déjanté parce que Giuseppe invente un style pictural pour le moins étonnant : des têtes composées, portraits allégoriques proches de la caricature et réalisés en mélangeants fruits, légumes et toute sortes de végétaux  dans une fausse  et joyeuse cacophonie phytomorphe....

Lire le billet


GhryibaMenkoucha

« A quoi servent les petites gâteaux ? » « A raconter sa vie ».Telle était l’invariable réponse de ma grand-mère paternelle à ma question enfantine obsédante. Je me souviens de ces après-midis languissantes ,dont seuls les pays du sud ont le secret, où cette même grand-mère me trainait, endimanchée, prendre le thé avec ses copines. Nous franchissions alors un pont entre deux mondes, entre le Rabat ville nouvelle avec ses immeubles art-déco et ses boulevards dessinés à l’équerre, et la médina , l’ancienne ville, jalousement préservée derrière ses murailles rouges de l’époque almohade....

Lire le billet


truffeslegumes

Une betterave rabougrie, quelques carottes esseulées, une réminiscence de pâtisserie turque à la carotte et une soudaine envie d’orient sous la langue. Orient réel ou imaginaire , fleurs d’orangers et pistachiers , souvenirs de palmiers ployant sous la brise, couleurs vibrantes pour chasser la grisaille du ciel et des cœurs....

Lire le billet


Petit épeautre au lait d’amande, poires pochées au safran

C’est Gene Tierney qui m’a poussée dans cette aventure safranée aux parfums de poire d’amandes et d’épeautre. Comment ça quel rapport ? Hé bien je m’apprêtais à revoir pour la énième fois l’un de mes films fétiches « The ghost and Mrs Muir » avec donc la sublime Gene Tierney .Gene et ses yeux turquoise magnétiques, ses pommettes saillantes et ce port de tête farouche qui vont construire sa légende au demeurant tragique. Gene ou l’héroïne vénéneuse et inoubliable de « Laura » d’Otto Preminger, une leçon en film noir, un chef d’œuvre dont on......

Lire le billet


Gelée de yaourt rhubarbe et honeycomb

Et ne voilà-t-il pas que l’on s’amuse de nouveau avec la rhubarbe, après la salade à la cardamome, les pickles japonisants, et la terrine aux fraises. Cette fois-ci on cherche à réunir la Grèce et le Royaume Uni en un seul dessert, rien que ça ! On ne pense peut-être pas assez à la gastronomie dans l’arsenal diplomatique ni à la rhubarbe pour résoudre les crises financières. En tout cas je vous certifie que ce dessert est bien démocratique et a été dévoré à l’unanimité autour de moi....

Lire le billet


Amlou aux deux anis et à la cannelle

Un peu de douceur dans ce monde de brutes avec cette pâte à tartiner originaire de la cuisine berbère du sud du Maroc, et plus précisément du souss-massa-draa avec la bien connue Ouarzazate. Ce sont les Ait Souss (en Amazigh) alias les Soussis (en Arabe) qui préparent traditionnellement cette crème onctueuse à l’aide d’une meule en pierre. Cette préparation est à l’origine un fortifiant : à base d’huile d’arganier millénaire, d’amandes et de miel, c’est en effet le petit déjeuner idéal avant d’aller piquer un petit sprint entre les portes du désert et......

Lire le billet


Ghryiba au sésame noir

Lorsque j’ai servi ces petits gâteaux pour la première fois à mes invités, tout le monde a cru que j’avais brûlé ma fournée mais que j’essayais de faire bonne figure. Rassurés sur ma santé mentale après avoir révélé que l’ingrédient charbonneux était du sésame noir, on n’a eu de cesse de me réclamer la recette de ce petit gâteau étrange. Traditionnellement ce biscuit se fabrique à partir de sésame blond mais avouons que c’est bien plus drôle avec le noir! Les Ghryiba dans la cuisine marocaine mais aussi moyen-orientale (connues au Liban......

Lire le billet