étiquette : Gingembre


Un déjeuner de Yakuza!
février 23, 2017

Un déjeuner de Yakuza!

Lui ,c’est Yanagiba Ryuichi. Il a la quarantaine triomphante, un dragon tatoué sur le dos, une balafre sur la joue ,une barbe bien taillée et un regard de braise. Il porte des costards noirs sans cravate, des chemises blanches un peu trop grandes et une chainette peu discrète. Mr Yanagiba ne sourit jamais et parle très peu. Il prononce en tout et pour tout trois phrases dans la journée, quand il est bien luné....

Lire le billet


Bouillon façon pho vietnamien au poulet entier et aux légumes de saison

Tran To Nga pourrait parler pendant des heures de la beauté envoutante du Mékong où elle a grandi. Petite, elle aimait se baigner  dans la « mère de tous les fleuves » et écouter Henri Salvador : c’était l’époque de l’Indochine française et Nga est alors une petite fille insouciante dans ce Vietnam colonial, où ses parents tiennent une pâtisserie prospère. Mais l’insouciance ne dure qu’un temps et les chansons d’Henri sont bientôt remplacées par les clameurs de la guerre. C’est la guerre d’indépendance, contre les français, et la pâtisserie familiale se transforme en lieu......

Lire le billet


Curry d’aubergines à la mode du Chettinad, chutney au coco et aux herbes, riz au safran

Un film indien de 3h40 avec comme sujet principal un match de cricket : j’étais comme vous  ami lecteur, je ne voyais pas bien ce que j’allais faire dans cette galère. Grossière erreur ! Il s’avère que Lagaan, donc un  film Bollywood  de 3h40 avec comme sujet principal un match de cricket , est devenu mon meilleur remède à la mélancolie ! Ne serait-ce que pour la fabuleuse bande son composée par le légendaire A.R Rahman, digne successeur en moins déjanté toutefois, de R.D Burman dont j’avais eu l’occasion de vous parler dans cette recette......

Lire le billet


Pastilla  à la pintade ,pommes et poires

Quand j’étais enfant, il n’y avait pas une seule fête à la maison sans que ma mère ne  prépare sa réputée pastilla aux pigeons ou au poulet. La veille elle s’aventurait dans la médina chez le marchand de warka, pour acheter la fameuse feuille de pastilla . La warka (littéralement feuille en arabe) n’est ni la feuille de brick ni la feuille de filo : sa texture se situe à mi-chemin entre les deux. Elle exige un savoir-faire hors pair qui consiste à jeter des boules de pate souple (farine blanche de blé,......

Lire le billet


TaginePanaisCarottes

Al Bahja n’était ni un restaurant étoilé ni un de ces lieux « hype » férus de « bling bling », dont la décoration laborieuse fait souvent oublier la somptueuse  banalité des plats. Non , Al Bahja, restaurant modeste situé dans une petite rue adjacente derrière la place « jamaa el fna » à Marrakech, tenait plus du boui-boui ou de la cantine des familles. Mais quelle cantine !...

Lire le billet


Ketchup et carpaccio de butternut, fish cakes aux câpres

La courge avait décidé de prendre la tangente , histoire de se la couler douce. Après le duel façon Elie et Clint, ne voila-t ’il pas que la butternut décidait de se dédoubler sur des chemins autrement plus poétiques. La courge admirait secrètement Robert Frost et sa magnifique conclusion dans « the road not taken »: Two roads diverged in a wood, and I— I took the one less traveled by, And that has made all the difference. Sauf que la tête et le corps de la butternut se chamaillaient pour une indépendance à priori......

Lire le billet


Bol comestible et potage potimarron lait de coco

Pan to Supu to Neko Biyori (littéralement pain, soupe et temps de chat en japonais) est une petite série télévisuelle japonaise que j’ai regardé récemment et qui m’a réconciliée avec l’humanité (parce que oui je me fâche dans mon coin très régulièrement avec le monde fou qui nous entoure)....

Lire le billet


Page 1 of 212