Wontons à la viande hachée et au chou vert, bouillon citronnelle-gingembre

Quelque part sur la terre, dans un futur lointain. Ou peut-être proche La guerre n’est plus qu’un lointain souvenir, à peine une réminiscence , tandis que famines, maladies, catastrophes naturelles ont disparu à tout jamais. Les inégalités n’existent plus, tout comme l’art, la gastronomie , les poils de barbe ou les yeux de couleur autre que marron. Les religions sont totalement éradiquées, les particularités physiques aussi : les humains se ressemblent quasiment tous, comme des pois dans leur gousse. Il pleut seulement la nuit et l’on meurt à 62 ans. Partout, sans distinction.......

Lire le billet


Quinoa à la dukkah, navets et poires rôtis, sauce au chèvre

Il était une fois ,au pied de la majestueuse cordillère des Andes, un peuple nommé   Aymara. Ils habitaient le long des rives du fleuve Titicaca  où ils commencèrent à cultiver toutes sortes de plantes et de légumes grâce aux ingénieuses techniques de cultures en terrasses ou de champs surélevés....

Lire le billet


Poireaux, céleri vert et oignons agrodolce

Que serait Zorro sans le Sergent Garcia ? Lucky Luke sans Jolly jumper ? Tintin sans Milou ?Sherlock Holmes sans le docteur Watson ?Batman Sans Robin ? Stanley sans Livingstone (I presume) ? Alceste le misanthrope sans Célimène ?Hamlet sans Oratio ? Blanche neige sans les nains(le prince est un peu cruche, avouons-le) ?Great Teacher Onizuka sans le malheureux directeur d’école ?...

Lire le billet


Salade de betteraves rôties à la mozzarella et au pourpier d’hiver, vinaigrette aux noix

Eté 1952, Capri, Italie. Un yacht luxueux est amarré au loin, bercé par les flots paresseux de la méditerranée estivale. Un homme bedonnant, à la moustache fine, au regard blasé,  nage non loin de la fastueuse embarcation. Il sort de l’eau , s’ébroue nonchalamment et traîne son ennui et sa silhouette imposante vers l’hôtel le plus proche :El gatto bianco (le chat blanc), un hôtel connu de toute la jet set de l’époque....

Lire le billet


Curry de poulet à la betterave, raita carottes-tonda di Chioggia

Vingt-cinq ans. C’est le temps qu’il aura fallu à Léonard de Vinci pour terminer un de ses chefs d’œuvres : la vierge aux rochers. Au grand dam de la confrérie milanaise de l’immaculée conceptions (ordre des franciscains) qui dut certainement s’arracher les cheveux : la commande initiale était en effet prévue endéans les ..7 mois !...

Lire le billet


Page 1 of 2012345...1020...Last »