Panforte au chocolat, pistaches et gingembre confit

La puissance discrète du hasard. Ainsi aurait pu s’intituler ma journée d’hier. J’avais retrouvé un vieux papier soigneusement plié en huit (ou peut-être en seize) dans la poche d’un vieux manteau . Et dessus il y avait écrit : Panforte, Sienne , Noël, essayer absolument ! Suivi d’un gribouillis délavé d’ingrédients. Une allégresse soudaine m’envahit. Moi, quand on me prend par les sentiments , je fonce sans crier gare surtout s’il y a des amandes et des épices jouant les vedettes blasées  dans l’histoire. Et  puis comme dirait Audiard  » Y’a deux solutions : ou......

Lire le billet


Salade de chicons au bleu, au chou , pommes , claytone et  fruits secs (mais sans excel dedans)

Il y avait des réunions avec beaucoup de morceaux d’Excel et de PowerPoint. Il y avait des tours de verres avec vue imprenable sur l’obscurité et avec un bon bouillon de grisaille. Il y avait des choses très sérieuses dites par des gens très importants avec un émincé de « digital » partout et de vraies tranches de « synergie » et de « stratégie ». Il y avait le clap clap du laptop fatigué et le slurp slurp du cinquième mauvais café de la journée. Il y avait tout cela et plus encore mais moi je ne......

Lire le billet


“Ciabatta” sans pétrissage

La gloire et l’oubli. Ainsi pourrait-on qualifier l’extraordinaire vie de Sessue Hayakawa alias le samourai d’Hollywood.  Sessue comment ? Ben le colonel Saito voyons, mais si le méchant japonais qui emprisonne un régiment de britanniques dans le cultissime « pont de la rivière Kawai », le film  dont  la fameuse chanson sifflée (la marche  du capitaine bogley) traine encore dans l’inconscient cinéphilique mondial. Mais bien avant ce film datant de 1957, le monde avait oublié que Sessue avait d’abord été une  immense star dans le Hollywood balbutiant du cinéma muet. Et pourtant rien ne......

Lire le billet


Chorba à l’orge et aux légumes d’automne, condiment oranges-amandes

Dans le train il y a Madame qui pose beaucoup de questions et Monsieur qui ne sait pas, ou plus. « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? –Je ne sais pas . « Qu’est ce qu’on fait pour Saint-Nicolas ? » -Je ne sais pas. « Et pour les enfants ce week-end » ? –Je ne sais pas. Dans le train il y a une jeune fille qui pleure. J’ose l’aborder pour la consoler. C’est un chagrin d’amour, un chagrin semblable à des millions d’autres et pourtant singulier, unique, incomparable. Nous entamons timidement une conversation mais son arrêt est déjà......

Lire le billet


Petits pains au potimarron
novembre 13, 2016

Petits pains au potimarron

Eliza Acton se rêvait poète. Le destin en décida autrement. Ainée d’une fratrie de cinq enfants, issue d’une famille de brasseurs dans le riant comté du Sussex, Eliza avait la santé fragile et le tempérament romantique, dans cette Angleterre victorienne du début du 19ème siècle. Elle se lança dans la poésie comme on se lance dans la vie, par inadvertance....

Lire le billet


Tarte tatin aux poires marinées au vin rouge

Le compositeur Erik Satie est sans doute plus connu pour ses Gymnopédies ou encore ses gnossiennes _ dont la fameuse gnossienne n°1_ que par ses « Trois morceaux en forme de poire ». Ses premières (et magnifiques) compositions , notamment cette fameuse gnossienne ,de par leur tristesse insondable et leur beauté minimaliste , pourraient laisser croire que nous avons affaire à un compositeur un tantinet mélancolique ou pour le moins contemplatif. Il n’en est rien ! Erik Satie était connu pour son ironie mordante et son humour à toute épreuve jusqu’à la fin de ses......

Lire le billet


Grande salade d’automne aux deux haricots, vinaigrette aux citrons confits

Il y a le  bruit des feuilles qui craquent sous les pas, il y a l’essor majestueux des oies sauvages en route pour d’autres ailleurs, il y a des  arbres qui se dénudent lentement mais surement , il y a des symphonies de rouges et de jaunes, il y a des  soleils brouillés , il y a des yeux un peu brouillés, il y a le marcheur pris au piège de la saison qui décline, comme dirait ce bon vieux Hugo. Il y a tout cela et plus encore. Il y a......

Lire le billet


Tajine de poulet à la purée de courge

Parmi les nombreuses machines à torture de ma salle de fitness, il y en a une que j’affectionne particulièrement :C’est une machine à « steps »(marches) qui permet de de simuler une marche au ralenti avec des espèces de manches à chaque bout faisant ainsi travailler les bras, les fesses et les jambes. Dans ma carrière de hamster des salles de gyms , c’est sans doute mon engin préféré que j’ai affublé du doux nom de « Machine Super Jaimie »....

Lire le billet


Pesto de graines de courges, pasta à la courge spaghetti

Les trois sœurs. Ainsi nommait-on les trois piliers de l’agriculture amérindienne, à savoir le maïs , le haricot et le potiron. On semait d’abord le mais qui servait de tuteur aux haricots et ensuite les potirons qui se déployaient en lianes intrépides couvrant ainsi le sol et empêchant les mauvaises herbes de ruiner les récoltes. Le maïs procurait incidemment l’ombre nécessaire à la bonne pousse des cucurbitacées tandis que le haricot, en bonne légumineuse, fixait l’azote de l’air pour ses deux congénères....

Lire le billet


Page 1 of 1112345...10...Last »