Des poissons et des hommes


Tartare de noix de saint jacques et de betterave jaune à l’orange

Et l’on court dare-dare Vers le piquant tartare Car à bien des égards L’hermaphrodite coquille Adorerait qu’on l’habille D’une robe de betteraves suaves Et d’une fine écume d’agrumes Sabrons le tout sans crier gare Et marinons sans nul autre rempart Qu’une gourmandise dérisoire Avant de mâchouiller et la noix et la rave En un ample mouvement de mâchoires sans entraves Pour deux personnes 200g de noix de Saint-Jacques apprêtées par votre brave poissonnier (un métier en voix de disparition) 1 orange  (ici des oranges légèrement sanguines) 2 petites betteraves jaunes (golden burpee......

Lire le billet


Pasta au pesto de chou rouge et à la truite fumée

Sauter bruyamment dans les flaques de pluie. Marcher inélégamment  dans les monceaux de feuilles mortes. Se perdre dans une librairie inconnue en écoutant le bruit du vent, au dehors. Feuilleter un livre au hasard, sans aucune recommandation, insolemment Aspirer sans vergogne les nouilles d’un  bol de ramen brûlant. Se pelotonner douillettement avec le livre inconnu qui ne l’est déjà plus, ou presque. Et puis admirer l’eau de vaisselle bleue intense après avoir bricolé un pesto de chou rouge. Vous l’aurez compris : l’automne nous offre une infinité de plaisirs minuscules  mais intenses ! Revenons ......

Lire le billet


Papillote indolente de dorade aux poireaux et aux carottes, vinaigrette aux deux citrons

Il s’agirait donc d’un « pitre blafard qui, la tête en bas, dresse en l’air ses jambes pantalonnées de vert » et « sa tignasse blanche qui se hérisse en toupet grotesque sur son crâne déprimé de crétin microcéphale emmanché d’un cou rigide et démesurément long »....

Lire le billet


Crevettes Boulettes et tartares

La chaleur était moite, le soleil haut dans le ciel, les oiseaux assommés, les fourmis engourdies et les rideaux  pétrifiés, comme en deuil de la moindre brise. L’air était lourd et il régnait une léthargie  contagieuse à laquelle j’avais succombé bien volontiers tout en  me plongeant dans les aventures d’une nonne et d’un pistolero au fin fond d’un désert mexicain. Oui, pour les connaisseurs, je veux bien sur parler  de l’inénarrable « Two mules for Sister Sara », alias « Sierra Torride « en français(Ah les joies des traductions françaises), un western seventies avec un savoureux......

Lire le billet


terrine d'orge

Lunch no jouu (ランチの女王) littéralement » La reine des déjeuners » fait partie de mes feuilletons japonais préférés. Car quand je ne mitonne pas ou que je ne suis pas plongée corps et âme dans un bouquin, j’ai une passion coupable pour les Jdramas, contraction de « japanese doramas » alias feuilletons nippons. Vous vous en doutiez peut-être lors de la recette du bol comestible ou je digressais déjà à propos d’un autre feuilleton japonais : « Pan to Pan to Supu to Neko Biyori ») ....

Lire le billet


Page 1 of 212