Archives mensuelles: août 2016


Crevettes Boulettes et tartares

La chaleur était moite, le soleil haut dans le ciel, les oiseaux assommés, les fourmis engourdies et les rideaux  pétrifiés, comme en deuil de la moindre brise. L’air était lourd et il régnait une léthargie  contagieuse à laquelle j’avais succombé bien volontiers tout en  me plongeant dans les aventures d’une nonne et d’un pistolero au fin fond d’un désert mexicain. Oui, pour les connaisseurs, je veux bien sur parler  de l’inénarrable « Two mules for Sister Sara », alias « Sierra Torride « en français(Ah les joies des traductions françaises), un western seventies avec un savoureux......

Lire le billet


ajo blanco au concombre
août 24, 2016

Ajo blanco au concombre

“Pleure comme une femme ce que tu n’as pas su défendre comme un homme”! C’est par cette phrase un tantinet misogyne_ convenons-en_ que la mère de Boabdil, dernier émir de Grenade s’adressa à son fils, sur le lieu  dit « le soupir du Maure ». Nous somme en 1492, date de la chute de Grenade, dernier bastion de l’Andalousie musulmane soumise par la Reconquista. Boabdil , dernier sultan Nasride, ne devait jamais revoir sa ville tant aimée ni les splendeurs palatines de l’Alhambra. Soupir du Maure CQFD....

Lire le billet


Tajine d’agneau à la marmelade de tomates  et à la rose

Dès le joli moi de mai de chaque année, au pied du mont M’goun, dans le haut atlas marocain, l’air bruisse d’une clameur particulière. Une odeur entêtante envahit la vallée de Kel’aat M’gouna( littéralement la citadelle du mont M’goun), petite ville berbère protégée par son ocre et magnifique forteresse millénaire ,et une agitation inhabituelle s’empare des autochtones. Les femmes se drapent dans leurs plus beaux atours, se parent de colliers d’ambres et d’argent, se tatouent le visage en soulignant leurs yeux de khôl. De même les hommes  sortent leurs vêtements d’apparat tout......

Lire le billet


Pseudo Kimchi de courgettes!

L’histoire des légumes se confond avec l’histoire des empires qu’on disait.  Splendeurs et misères( de la courge), stupeur et tremblement(de la tomate), grandeur et décadence (du chou rave): les légumes accompagnent l’histoire humaine et témoignent de nos tentatives répétées d’établir _ou hélas  de détruire _des civilisations  toujours fragiles....

Lire le billet


Mon batboute
août 02, 2016

Mon batboute

Quand j’étais enfant à Rabat, nous habitâmes pendant tout un temps près de l’école que nous fréquentions, ma soeur et moi.  Ce fut l’une des plus belles périodes de notre enfance, synonyme de liberté et d’autonomie car nous pouvions  marcher toute seules jusqu’à l’école. Fières de notre indépendance, quoique relative, nous prenions les chemins de traverse au moment du retour pour faire quelques escapades défendues dont seuls les enfants ont le secret. L’une d’elles consistait à fréquenter le Soussi du coin, alias ‘Moul Piss’rie’. Littéralement « le patron de l’épicerie » en arabe dialectal......

Lire le billet