étiquette : Yaourt


Curry de poulet à la betterave, raita carottes-tonda di Chioggia

Vingt-cinq ans. C’est le temps qu’il aura fallu à Léonard de Vinci pour terminer un de ses chefs d’œuvres : la vierge aux rochers. Au grand dam de la confrérie milanaise de l’immaculée conceptions (ordre des franciscains) qui dut certainement s’arracher les cheveux : la commande initiale était en effet prévue endéans les ..7 mois !...

Lire le billet


Crépiaux de lentilles corail au lait de coco, sauce yaourt-purée d’amandes

Un vieil adage indien nous conte la sage maxime suivante ‘Ye munh aur masoor ki daal ‘ qu’on pourrait grossièrement traduire : « Ton palais ne mérite pas un mets aussi subtil que cette lentille ». Cette admonestation outrée prenant la défense de la modeste  lentille corail (masoor daal en hindi) , aurait pour origine une sombre histoire de nawab gâté ; le nawab étant un titre honorifique  , équivalent de vice-roi et datant de l’empire Moghol en Inde. Il était donc une fois, à Lucknow (Uttar Pradesh), un nawab grand amateur de jeu d’échecs. Un soir,......

Lire le billet


Mousse de yaourt à l’agar-agar et aux myrtilles

« I found my thrill On Blueberry Hill On Blueberry Hill When I found you » Il y avait Fats à la radio, oui Domino, the great, celui qui commit également le légendaire ‘Blue Monday’. Ah cette profondeur suave dans la voix et ce blues lancinant qui m’accompagnait depuis l’enfance, alors que je n’avais  jamais tâté une myrtille de près ou de loin dans mon Rabat natal....

Lire le billet


Naans à la farine complète

« C’était une journée d’avril froide et claire. Les horloges sonnaient treize heures. Winston Smith, le menton rentré dans le cou, s’efforçait d’éviter le vent mauvais.Le hall sentait le chou cuit et le vieux tapis. A l’une de ses extrémités, une affiche de couleur, trop vaste pour ce déploiement intérieur était clouée au mur. Elle représentait simplement  un énorme visage, large de plus d’u mètre : le visage d’un homme d’environ 45 ans, à l’épaisse moustache noire, aux traits accentués et beaux.C’était un de ces portraits arrangés de telle sorte que les yeux semblaient......

Lire le billet


Petits pains au yaourt et aux olives

Athéna, la petite préférée de Zeus avait du pain sur la planche. En tant que déesse de la sagesse, de la stratégie militaire, des artisans, des artistes et des maitres d’école, sa journée de travail était longue comme un jour sans pain. On ergotera qu’il semble pour le moins étrange de s’occuper de raison , d’art et de stratégie militaire , tout cela en même temps, mais nous ne sommes pas à un paradoxe près dans la mythologie antique. Notons simplement que le débat sur le cumul des mandats n’est pas une......

Lire le billet


Gâteau aux chou fleurs!

Aujourd’hui nous nous attaquons à un légume symbole du syndrome de la Vache Qui Rit. Si ,si, en langage plus savant, j’ai nommé les fractales de Mandelbrot, ami lecteur. Avec comme héros principal le chou-fleur. Ah ça en jette dans les diners en ville !(ou pas). Observons l’objet du délit :la pomme d’un chou-fleur se compose de nombreux petits choux-fleurs, eux-mêmes formés par des pommes plus petites, elles-mêmes composées de choux-fleurs plus petits , eux même organisés en inflorescences encore plus petites etc.. Nous voici plongés dans un prodigieux vertige géométrique! Le chou-fleur en......

Lire le billet


Burger aux lentilles corail

« En se promenant dans la rue, Nasr Eddine avise un gueux en loques, prostré aux pieds d’un mur. Il s’approche. -A quoi penses-tu donc mon pauvre, tu as l’air bien accablé. -il y a de quoi : je n’ai pas mangé depuis trois jours et je pense que je n’ai pas un seul aktché . Tu vois que j’ai quelque raison de m’en faire. -Allons viens avec moi, lui propose le Hodja, je t’emmène à l’auberge C’est une aubaine et l’autre ne se fait pas prier.......

Lire le billet


Céleri rave en croûte de sel, salade de lentilles  et vinaigrette à la claytone de cuba (pourpier d’hiver)

« Légumes, morfondants légumes. Je pense à ces femmes dont la vie s’est écoulée à l’ombre de vos épluchures, et le couteau luisait, tricotant dans leurs doigts. Légumes vos couleurs tristes, vos déchets, votre consistance. Certainement je ne hacherai pas menu le salsifis des reproches, le rutabaga des voyez-vous bien, le navet des raisons sans fin, la rave, la rave. Je laisse aux moisissures les objections à gueule de tomate, les arguties à fond d’artichaut, les cris de putois de la courge, tout un vrai raifort critique. » Aragon, traité du style, 1927....

Lire le billet


gozleme aux légumes

« Je jalouse la brise du sud Car elle caresse ton front, mon amour Et j’envie le soleil quand il se lève Et j’envie le soleil quand il se couche Et je désirerais être cet oiseau qui chante Au sommet de sa branche humide Parce que tu pourrais y voir une beauté Qui ravirait tes yeux, mon amour » Extrait de « je jalouse la brise du Sud, oum kalsoum, 1957 , un poème d’Ahmed Rami»...

Lire le billet


Page 1 of 212