Cake à la courge butternut et au gingembre

Cake à la courge butternut et au gingembre
Hind
par

Les origines exactes  du gingembre, Zingiber officinale de son petit nom scientifique, restent bien mystérieuses. Son nom serait dérivé du sanskrit ‘srngaveram’, qui signifie corne ou ramure en raison de la forme tarabiscotée des rhizomes de gingembre.  Il fait par ailleurs partie de la joyeuse et parfumée  famille des Zingiberaceae qui comprend en son sein le curcuma, la cardamome et le galanga.

Le gingembre serait donc peut-être d’origine indienne mais les plus anciennes mentions de cette épice détonante remontent à la dynastie chinoise des Han(206 av. J.-C. à 220 apr. J.-C)  dans des ouvrages de littérature médicale. Des recherches récentes tendent  toutefois vers l’hypothèse austronésienne : ce serait  en effet les populations malayo-polynésiennes en Asie du sud-est  qui auraient pour la première fois cultivé du gingembre . Il était non seulement utilisé largement en cuisine mais aussi lors des rituels religieux afin d’invoquer la protection des esprits ou de bénir les bateaux prenant la mer.

Le gingembre essaime ensuite de l’Asie à la méditerranée au premier siècle apr.J.-C  grâce aux marchands arabes où il devient très populaire chez les grecs et ensuite chez les romains . On lui prête déjà des vertus aphrodisiaques (en raison de la sensation de chaleur provoquée lors de sa consommation) et on consomme les rhizomes conservés dans un sirop au miel ou pour parfumer le thé, le vin ainsi que les viandes.

A partir du 13ème siècle, le gingembre séché ainsi que le gingembre en poudre deviennent des épices majeures pour la plupart des préparations médiévales, tout en conservant  son statu d’ingrédient précieux : ainsi en Angleterre, 1 pound de gingembre (environ 453 g) coûte environ le même prix qu’un mouton entier ! Les iles britanniques continueront d’ailleurs d’entretenir une grande histoire d’amour avec le gingembre, notamment dans les préparations sucrées : on raconte même que la reine Elisabeth 1ère en raffolait.

Culture du gingembre au Kerala en Inde

Et nous restons dans une ambiance plutôt british aujourd’hui sur le blog avec un cake automnal parfait pour un tea-time de l’Albion.

En effet ma gourmandise d’aujourd’hui utilise de la butternut râpée qui va apporter de la douceur et une texture moelleuse , du gingembre confit pour un coup de fouet épicé ainsi que de la cannelle, du gingembre en poudre et de la noix de muscade. Ce cake par ailleurs n’utilise ni beurre ni huile : la matière grasse est apportée par les œufs et la poudre d’amandes. Je termine le tout avec une généreuse marmelade aux oranges qui rend ce cake irrésistible : un remède anti-spleen  idéal lors des venteuses journées d’automne !

A vos moules !

Pour un moule à cake de 25*11*7 cm :

  • 200g de farine biologique T65 ou de farine d’épeautre blanche biologique+ 1 c à s pour les fruits confits
  • 100g de poudre d’amandes
  • 200g de butternut pelée et râpée
  • Le zeste et le jus de 3 clémentines
  • 80g de raisins secs
  • 50g de gingembre confit au sucré , coupé brunoise (tout petit morceaux)
  • 180g de sucre muscovado
  • 4 œufs
  • 1 sachet de levure chimique (15g)
  • 2 cc de gingembre en poudre
  • 1 cc de cannelle en poudre
  • 1 pincée de muscade fraichement moulue
  • 1 pincée de sel

Finition

  • 5 c à s de marmelade d’orange réchauffée à feu doux(ici marmelade maison avec morceaux)

Préchauffez le four à 170°C

Chemisez un moule à cake de papier sulfurisé

Mélangez la farine avec la poudre d’amandes, la levure chimique et toutes les épices

Mélangez les raisins secs et le gingembre confit avec une c à s de farine (cela permet une meilleure répartition dans la pâte).

Clarifiez les œufs : séparez les jaunes des blancs;battez les blancs d’œufs en neige ferme avec une pincée de sel. Réservez.

Dans un autre saladier, battez les jaunes d’œufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange soit pâle et crémeux. Ajoutez la courge butternut râpée, les raisins secs et le gingembre confit ainsi que le zeste et le jus des clémentines. Mélangez soigneusement

Versez le mélange d’ingrédients secs (farine/épices/poudre d’amandes/levure) à travers une passoire dans le saladier de jaunes d’œufs. Donnez encore un petit coup de batteur pour bien amalgamer le tout.

Armez-vous d’une spatule et mélangez délicatement les blancs d’œufs en neige avec la pâte.

Versez le tout dans le moule

Faites cuire une heure environ : testez la cuisson en plongeant un couteau dans la pâte.

Laissez le cake tiédir dans le moule pendant 10 mn , démoulez sur une grille, puis tartinez généreusement le dessus avec la marmelade d’orange.

Laissez refroidir avant de couper des tranches que l’on imagine généreuses !

print
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *