Boulangerie


Mon batboute
août 02, 2016

Mon batboute

Quand j’étais enfant à Rabat, nous habitâmes pendant tout un temps près de l’école que nous fréquentions, ma soeur et moi.  Ce fut l’une des plus belles périodes de notre enfance, synonyme de liberté et d’autonomie car nous pouvions  marcher toute seules jusqu’à l’école. Fières de notre indépendance, quoique relative, nous prenions les chemins de traverse au moment du retour pour faire quelques escapades défendues dont seuls les enfants ont le secret. L’une d’elles consistait à fréquenter le Soussi du coin, alias ‘Moul Piss’rie’. Littéralement « le patron de l’épicerie » en arabe dialectal......

Lire le billet


Naan-E-Barbari
juillet 05, 2016

Naan-E-Barbari

« Si vous prenez un arbre qui est enraciné dans la terre et si vous le replantez en un autre endroit, l’arbre ne produira plus de fruits, , et s’il le fait, le fruit ne sera pas aussi bon que s’il était dans son endroit originel. C’est une règle de la nature. Je pense que si j’avais fui mon pays, je ressemblerais à cet arbre. » Extrait d’une interview de Abbas Kiarostami à The Guardian https://www.theguardian.com/film/2005/apr/16/art Il y a quelques jours nous quittait un virtuose du cinéma iranien et du cinéma tout court, un......

Lire le billet


Buns au lait battu (lait ribot)

C’est dimanche et il est 14 heures. L’heure de la sieste plane sur la cité blanche, Rabat, ma ville natale. La maison est assoupie, les bruits de la cuisine se sont tus, le chat s’étire au soleil, les rideaux volettent doucement dans la brise du sud et la radio ronronne en sourdine. Soudain un voile se déchire sur la beauté du monde. Deux pianos se suivent, s’emmêlent, les notes s’entrechoquent, les trilles s’envolent dans le ciel clair, une allégresse surnaturelle envahit la maison endormie. J’ai 7 ans et je découvre Mozart à......

Lire le billet


gozleme aux légumes

« Je jalouse la brise du sud Car elle caresse ton front, mon amour Et j’envie le soleil quand il se lève Et j’envie le soleil quand il se couche Et je désirerais être cet oiseau qui chante Au sommet de sa branche humide Parce que tu pourrais y voir une beauté Qui ravirait tes yeux, mon amour » Extrait de « je jalouse la brise du Sud, oum kalsoum, 1957 , un poème d’Ahmed Rami»...

Lire le billet


Bol comestible et potage potimarron lait de coco

Pan to Supu to Neko Biyori (littéralement pain, soupe et temps de chat en japonais) est une petite série télévisuelle japonaise que j’ai regardé récemment et qui m’a réconciliée avec l’humanité (parce que oui je me fâche dans mon coin très régulièrement avec le monde fou qui nous entoure)....

Lire le billet


SchiacciataRaisinsNoirs
septembre 30, 2015

Schiacciata aux raisins noirs

Ou encore Schiacciata all’uva! Prononcez skya-CHA-ta comme dans la botte s’il vous plaît, ou plus exactement en Toscane. Le nom claque sous la dent, résonne dans l’air comme une promesse de craquant et de moelleux tout à la fois, de jus de raisin coulant sur le menton, de fenouil odorant, comme une invitation au partage sous le pâle soleil d’automne, comme une réminiscence des beaux jours avec déjà l’odeur des regrets. Et vogue les agapes avec la grappe !...

Lire le billet


Simits au sirop de liège

C’est en écoutant l’album « Dogu » du fabuleux groupe « Haidouti Orchestar » et sa très belle reprise de « Neden Geldim Istanbula » que l’idée de cette recette a germé. Si vous ne connaissez pas cette fanfare balkano-turque et si vous aimez le groove à l’orientale , précipitez-vous sur tous leur albums et surtout mon préféré Dogu :musiques bulgares, kurdes, arabes, tziganes, macédoniennes, turques, azéris , syro-libanaises, et j’en passe s’y mélangent joyeusement entre nostalgie et euphorie, danses endiablées et ballades mélancoliques....

Lire le billet


PainsBriocheSucrePerle

Parce que l’on a beau être légumiste dans l’âme on ne résiste pas à l’appel de la boulange maison. Et à part regarder des films hindous de trois heures qui parlent de cricket et d’amours contrariées je ne connais pas de meilleure thérapie que la main à la pâte !Pétrir avec un plaisir enfantin les futures fougasses, brioches, pains plats et autres foccacias maison : peu importe le résultat final pourvu qu’on ait l’ivresse et la sensualité de la pâte au bout des doigts et la récompense suprême de l’odeur de pain frais dans......

Lire le billet


Page 2 of 212