Viandes


Autour d'un poulet eryaki

A vingt-cinq ans , Rinco perd successivement son amoureux et sa voix et décide de revenir dans son village natal, en compagnie d’une jarre de fermentation précieusement héritée de sa grand-mère. Une compagne de voyage ma foi bien choisie. Un village où réside encore sa mère, une femme extravagante qui vit avec Hermès,un cochon apprivoisé , tout en entretenant des relations plus que tendues avec sa fille. Rinco , fine cuisinière, ouvre alors un restaurant dénommé L’escargot_ éloge de la lenteur !_et découvre dès lors que la cuisine peut raccommoder les vies abimées......

Lire le billet


Poulet crapaudine au sumac et sauce bagnet verde aux fanes

On nous cache tout ,on nous dit rien ,et plus on apprend, plus on ne sait rien, nous disait déjà le dandy Jacques Dutronc dans les sixties vrombissantes. Et c’est encore vrai de nos jours, car ne voilà-t ’il pas que j’apprends au détour d’une lecture que dans le célèbre conte des frères Grimm, » la fille du roi et la grenouille », la fameuse grenouille ne se transforme pas en prince charmant à la suite d’un baiser tremblotant et énamouré. Que nenni ! C’est en lançant violemment le crapaud contre un mur, dans un......

Lire le billet


Tajine aux chicons!

C’était au temps où Bruxelles bruxellait. C’était au temps où les trams jaune éclatant, longues chenilles mouillées rampaient à travers la ville. C’était au temps où je prononçais encore Bruxelles en insistant sur le x à la française. Loin de mes proches, le spleen en bandoulière, j’errais dans la ville et je comprenais enfin toutes ces histoires de ciel bas et de canaux pendus. C’était au temps de ma première année en Belgique, une, deux, trois gouttes dans le ciel et sur mes joues....

Lire le billet


Bouillon de nouilles de riz  citronné aux champignons et aux algues, bœuf mariné à la poire et légumes d’hiver

Sous des conditions normales de température et de pression, prenons deux criquets qui semblent provenir d’espèces différentes : un criquet vert et un criquet brun. Disposons un petit troupeau de criquets (bruns) dans une cage avec un grillage et plaçons chaque criquet de l’expérience devant ses congénères. Le criquet vert, solitaire s’éloigne aussitôt de la foule (loin d’être sentimentale). Le criquet brun, lui, se précipite, tous élytres dehors, vers ses bruyants comparses....

Lire le billet


Boulettes sauce safran et amandes

« Les petits pois , on le sait, sont des objets insaisissables_même les plus grands chefs ont renoncé à faire des petits pois farçis_,surtout si l’on s’obstine, ainsi que l’impose l’étiquette, à les manger à la fourchette et non à la cuiller. Ne venez pas me racontez que les chinois sont plus mal lotis, je vous assure qu’il est plus facile d’attraper un petit pois avec des baguettes que de l’embrocher sur une fourchette .On n’embroche pas les petits pois mais on les ramasse.De tout temps les fourchettes ont été dessinées à......

Lire le billet


Pastilla  à la pintade ,pommes et poires

Quand j’étais enfant, il n’y avait pas une seule fête à la maison sans que ma mère ne  prépare sa réputée pastilla aux pigeons ou au poulet. La veille elle s’aventurait dans la médina chez le marchand de warka, pour acheter la fameuse feuille de pastilla . La warka (littéralement feuille en arabe) n’est ni la feuille de brick ni la feuille de filo : sa texture se situe à mi-chemin entre les deux. Elle exige un savoir-faire hors pair qui consiste à jeter des boules de pate souple (farine blanche de blé,......

Lire le billet


TaginePanaisCarottes

Al Bahja n’était ni un restaurant étoilé ni un de ces lieux « hype » férus de « bling bling », dont la décoration laborieuse fait souvent oublier la somptueuse  banalité des plats. Non , Al Bahja, restaurant modeste situé dans une petite rue adjacente derrière la place « jamaa el fna » à Marrakech, tenait plus du boui-boui ou de la cantine des familles. Mais quelle cantine !...

Lire le billet


BouilllonMisoSésame

La butternut me regardait et je regardais la butternut. La courge et moi, on se faisait un duel façon Clint et Elie, genre le bon, la brute and co. « Dans la vie il y a ceux qui creusent et ceux qui tiennent le revolver, toi tu creuses » avait déclaré le dernier des philosophes far-westiens alias Blondin. Et c’est moi qui tenais le revolver, enfin l’économe en l’occurrence. Purée, gratin, tarte, velouté, crue, au four, à la vapeur ? Mille idées se bousculaient dans mon cerveau affamé donc cruel pour sceller......

Lire le billet


Foie de veau à la chermoula en  sauce tomate (kebda m'chermla)

Abats! Le mot est lancé, alea jacta est, et l’abattement se lit aussitôt dans les yeux de votre interlocuteur. Stupeurs et tremblements dans les bicoques des familles où l’on s’est habitué à l’animal sous barquette loin des yeux, du cœur et donc du foie. Et puis point d’effet mode, zéro sur l’échelle des tendances, guère de pics de popularité : le foie ne serait pas assez glamour dirait-on dans les réseaux informés....

Lire le billet


Page 2 of 3123