Pain d’épices à la rhubarbe

« Le pain d’épices peut servir utilement en chirurgie ; il tient lieu de cataplasme maturatif dans la formation des abcès qui surviennent dans la bouche, à la racine des dents et aux gencives entre les mâchoires et les joues. On coupe une tranche de pain d’épices, de l’épaisseur d’un écu de six livres et de la grandeur convenable : on la trempe dans du lait chaud et on l’applique sur les tumeurs inflammatoires disposées à suppuration. Ce topique n’a aucun désagrément ; il tient sans aucun moyen sur le lieu malade et......

Lire le billet


Croustade de rhubarbe aux amandes et au gingembre

‘What a load of rhubarb ‘! Cette caustique expression anglaise, délicieusement désuète  peut être traduite par ‘Quel non sens’ ou encore ‘Quelle absurdité’ ! L’ineptie renouvelée de nos quotidiens serait ainsi comparable à un bouquet de polygonacées chevelues et pourprées du genre Rheum : mais pourquoi donc, se demande le quidam peu au fait des mœurs étranges de l’Albion ?...

Lire le billet


Petit épeautre aux fèves, pickles de radis et gaspacho de cosses de fèves

Dès le début du printemps, sous les capricieuses giboulées d’Avril, une drôle de petite liane verte se fraie un chemin dans les étals de légumes. Les cosses sont parées d’un vert vibrant presque insolent et s’entrelacent d’un air languide comme pour mieux appâter le chaland affamé de saveurs printanières....

Lire le billet


Pides d’hiver aux oignons et aux poireaux

Sans oignon je suis grognon, à la vue d’une tête d’ail je défaille sans faille, je me frotte à l’échalote qui mijote, les tulipes me constipent tandis que les lys flétrissent vainement dans les vallées balzaciennes. Sans oublier les diaboliques et frêles asphodèles, je diverge vers les asperges, je me ceins de jacinthes, je m’écarte des toxiques colchiques (dans les prés on sait), avant de sauter à pieds joints sur des carreaux de poireaux. Heu enfin des carrés, heu des bottes je veux dire, enfin je ne sais plus. Lâchez-moi le bulbe....

Lire le billet


Ragoût de patates douces au citron confit et aux olives

La patate douce, comme sa fausse cousine parmentière, a des ambitions universalistes. En tubercule bonhomme, elle se veut rassasiante, nutritive et versatile : bouillie, à la vapeur, mijotée, rôtie ,en dessert, notre héroïne se prit souvent au jeu du sauveur de famines annoncées, un peu partout sur le globe, terrestre et prévisible....

Lire le billet


Tartare de noix de saint jacques et de betterave jaune à l’orange

Et l’on court dare-dare Vers le piquant tartare Car à bien des égards L’hermaphrodite coquille Adorerait qu’on l’habille D’une robe de betteraves suaves Et d’une fine écume d’agrumes Sabrons le tout sans crier gare Et marinons sans nul autre rempart Qu’une gourmandise dérisoire Avant de mâchouiller et la noix et la rave En un ample mouvement de mâchoires sans entraves Pour deux personnes 200g de noix de Saint-Jacques apprêtées par votre brave poissonnier (un métier en voix de disparition) 1 orange  (ici des oranges légèrement sanguines) 2 petites betteraves jaunes (golden burpee......

Lire le billet


Page 2 of 1812345...10...Last »