Salade de nouilles de riz au chou pointu et aux pêches, vinaigrette au lait de coco

Salade de nouilles de riz au chou pointu et aux pêches, vinaigrette au lait de coco
Hind
par

Chaque année au début de l’été, un spectacle étrange se produit sur les bords du fleuve Mississippi.

La naïades sortent d’un sommeil qui aura duré trois ans et se préparent à muer : leurs carapaces se fissurent, des ailes humides surgissent comme par magie de la coque flétrie tandis que de petites antennes déploient pour la première fois leur soie fine. Un insecte pataud surgit au monde avant de déployer subrepticement ses ailes aux nervures dentelées à la découverte du ciel. La métamorphose est achevée.

Les naïades sont en fait les larves aquatiques de l’éphémère, un insecte ailé dont l’apparition remonte à quelques 350 millions d’années. Une bagatelle en somme ! Ironie du sort, cet insecte tout droit venu de la préhistoire ne vit que quelques heures, d’où son nom funeste.

Que fait-on de sa vie quand elle ne dure qu’une journée ? On se reproduit pardi ! Surtout que la nature n’a rien prévu pour sustenter les adultes précaires : contrairement aux larves, leur membranes buccales sont atrophiées ; condamnant nos infortunés insectes à une mort certaine.

La fugace existence de l’éphémère est donc vouée à assurer sa descendance : les couples se forment et se déforment dans l’azur fatal puis les femelles déposent délicatement leurs œufs à la surface de l’eau. Cette danse amoureuse et désespérée trace de grands nuages dans le ciel limpide de juin, trompant même les météorologues aguerris.

Et puis enfin, arrive la chute. Nos insectes icariens ,une fois leur tâche accomplie, meurent par milliers voire par millions formant de grands tapis de carcasses asséchées aux grand bonheur des prédateurs de passage. C’est là le seul rôle de l’éphémère : servir de maillon dans la grande chaîne alimentaire de la nature. Las, la tragédie se répétera, chaque année, sans faille, dans la grande course de la survie des espèces.

Lui aussi fait partie de la chaîne alimentaire.

Lui aussi fait son apparition au début du mois de juin.

Lui aussi connaîtra un sort funeste, à savoir finir dans nos estomacs, si on veut bien.

Mais son existence dure tout de même plus qu’une journée.

Lui c’est le chou pointu ! un chou de la belle saison injustement dédaigné sous prétexte que l’on aurait trop mangé de Brassica en hiver. La belle affaire ! Alors que les feuilles du chou pointu, délicates et légèrement sucrées, enchanteront n’importe quelle salade mal achalandée , sortiront de l’ennui une poêlée bonhomme tout en apportant de la mâche et de la texture . A cela s’ajoute la courtoisie de nous bombarder  de vitamines et d’antioxydants.Je vous le dis tout de go:les choux nous aiment.

Sa tendreté en fait un légume facile à travailler : je l’ai accommodé ici en cru, dans une  salade repas complète  avec des nouilles de riz, du radis, du concombre et les premières pêches de saison. La vinaigrette au lait de coco est venue réveiller tout cela pour une salade fraîche et détonante.

Pour deux personnes :

  • 170 g de nouilles de riz
  • ½ chou pointu
  • ½ concombre
  • Une dizaine de radis
  • 3 pêches
  • 4 tiges d’oignons nouveaux.
  • 3 c à s de sésame légèrement grillé (ici sésame blond et noir)
  • 1 c à s d’huile de sésame
  • Une poignée de noix de cajou
  • Une poignée de feuilles de basilic
  • 1 c à s de gingembre pour sushi(i.e gari,facultatif)

Vinaigrette au lait de coco :

  • 6 c à a de lait de coco( celui d’oxfam à 90% en teneur de coco est parmi les meilleurs)
  • 2 c à s d’huile de sésame
  • 2 c à s de vinaigre de cidre
  • ½ cc de piment frais épépiné et haché
  • 1 gousse d’ail râpée
  • 1,5 cm de gingembre frais râpé
  • Sel au gout

 

Commençons par la vinaigrette : mélangez tous les ingrédients de la vinaigrette au coco, fouettez bien et gardez au frais

nouilles de riz alanguies

Faites cuire les nouilles de riz selon les instructions de votre paquet (10 mn chez moi), égouttez puis arrosez d’1 c à s d’huile de sésame . Mélangez les nouilles avec les graines de sésame. Et laissez refroidir complètement.

Pendant ce temps sus aux légumes : émincez les oignons nouveaux, les radis, le concombre et le chou pointu. Dénoyautez les pêches puis coupez-les en dés moyens (sans les peler, tous les légumes et fruits dans ce blog sont biologiques, donc on peut se permettre)

Au moment de servir mélangez les nouilles au sésame avec les légumes, le gingembre pour sushi,les pêches, les noix de cajou et les feuilles de basilic. Assaisonnez avec un lichette de vinaigrette, touillez bien et servez bien frais.

Savourez et mâchez en pensant aux éphémères et au  grand Spinoza qui se fendit de la phrase suivante: « Chaque journée est une petite vie ».

 

 

print
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *