Cake aux pommes , aux noix et à la cannelle

Cake aux pommes , aux noix et à la cannelle
Hind
par

Nasreddine Hodja plantait un pommier dans son jardin quand le sultan vint à passer ; il s’arrêta et dit à Nasreddine, d’un ton moqueur :
– Voyons, Nasreddine ! Pourquoi te donnes-tu tant de peine ? Tu ne mangeras jamais les fruits de ce pommier. Tu sais bien que tu mourras avant qu’il ne commence à produire des pommes.
Ce à quoi Nasreddine répondit :
– Oh Sultan ! Nous mangeons les fruits des pommiers plantés par nos pères, et nos enfants mangeront les fruits des pommiers plantés par nous.
Cette réponse pleine de sagesse plut au sultan qui, en récompense, donna une pièce d’or au hodja.
– Oh Sultan ! Dit Nasreddine en empochant la pièce, voyez comme ce pommier a déjà donné des fruits.
Cette remarque fit rire le sultan, qui lui donna une autre pièce d’or.
– C’est de plus en plus extraordinaire, s’écria Nasreddine. Voilà donc un pommier qui donne deux récoltes par an.
Le sultan se mit à rire aux éclats et donna une troisième pièce d’or à Nasreddine.

Adapté de ‘Sublimes facéties et idioties de Nasreddine Hodja » par Jean-Paul Maunoury.

 

Je riais de bon cœur face à cette nouvelle petite perle des aventures de Nasreddine que nous avons déjà eu l’occasion de croiser sur ces pages.

Tout cela me donna une furieuse envie de pommes et cela tombait bien : entre deux changements climatiques, il ne fallait pas oublier que nous étions en automne , en pleine saison des descendants de la malus sieversii, l’ancêtre de tous les pommiers actuels qui nous vient tout droit du.. Kazakhstan actuel !

J’avais envie d’un petit cake simple, parfumé et réconforté : me voici donc lancée dans l’entreprise ci-dessous. Comme je n’utilise que des ingrédients biologiques (y compris le sucre, les oeufs et le yaourt), nul besoin de peler les pommes : leur peau apportera un supplément de parfum au cake.

L’irrésistible  odeur de cannelle et de pommes  se propagea  par la suite dans toute la cuisine et bien au delà:le bonheur était là à portée de main.  Et je croquai à belles dents tout en me rappelant un poème de mon enfance :

« Je ne suis qu’une pomme

Un peu rouge, un peu jaune

Parmi beaucoup de pommes.

Je ne sais ce que pensent

Les centaines de pommes

Que le grand vent balance

Au milieu de l’automne

de m’accrocher comme elles

En suppliant le ciel

De ne pas me laisser

Choir trop tôt sur le pré.

Je ne suis qu’une pomme

Un peu rouge, un peu jaune

Parmi beaucoup de pommes

Qui ne savent pourquoi

II leur faut être pomme

Dans un pommier d’automne

Et tomber comme moi. »

Maurice Carême

 

Pour deux petits moules à cake de 450ml de contenance

NB: tous les ingrédients des recettes du blog sont biologiques sauf indication contraire

  • 3 petits pommes cox ou boscoop,300 à 350g environ( ou la variété qui vous sied, du moment qu’elle est biologique)
  • Le jus d’un petit citron (pour éviter l’oxydation des pommes)
  • 200g de farine à pâtisserie (T65 en bio)+2 c à soupe pour les moules
  • 1 sachet de levure chimique (15g)
  • 75ml d’huile de tournesol+2 c à s pour les moules
  • 100g de sucre muscovado+2 c à s pour la finition
  • 1 cc de cannelle en poudre
  • ¼ cc de gingembre en poudre
  • 3 œufs
  • 2 c à s de yaourt entier
  • 4 c à s de noix concassées en petits morceaux (avec un bon rouleau à pâtisserie !)

Finition :

  • 2 c à s de confiture d’abricot légèrement chauffée pour la faire fondre

 

Préchauffez le four à 180°C

Huilez légèrement les moules à cake et placez une bande de papier sulfurisé dans le fond des moules. Huilez de nouveau légèrement la bande de papier puis farinez les moules en enlevant l’excédent (tapoter sans sauvagerie au-dessus de l’évier)

Sus aux pommes : coupez une des pommes en petits dés en l’épépinant. Coupez en quartiers les deux autres pommes, épépinez-les avant de les émincer finement : elles serviront à la finition des cakes. Nul besoin de les peler comme rappelé plus haut: nous sommes en bio sur ce blog.Disposez le tout dans deux bols différents et arrosez de jus de citron pour éviter l’oxydation fatale.

Dans un grand bol mélangez la farine, la levure chimique et  l’huile à l’aide d’un fouet électrique,jusqu’à obtenir une texture sablée . Ajoutez ensuite le yaourt,le sucre, les épices et les œufs et fouettez soigneusement jusqu’à ce que tous les ingrédients soient bien mélangés.

Ajoutez ensuite les dés de pommes et les noix et mélangez délicatement, cette fois-ci manuellement à l’aide d’une maryse ou d’une louche en bois.

Versez la préparation équitablement dans les deux moules à cake, rangez soigneusement les tranches de pommes au-dessus de votre œuvre. Saupoudrez avec les 2 c à s de sucre muscovado.

Enfournez pour environ 35 à 40 mn , au milieu du four : vérifiez la cuisson à l’aide de la pointe d’un couteau : elle doit ressortir sèche.

Sortez les cakes du four et badigeonnez -les de confiture d’abricot à l’aide d’une petite brosse.

Laissez refroidir complètement avant de démouler.

print
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *