étiquette : Persil tubéreux


Blanquette de veau aux légumes racines et à l’orange

Madame Bovary n’avait de cesse de vaincre l’ennui, ce satané ennui qui jetait un voile morne sur sa vie de bourgeoise provinciale. Elle rêvait d’amours romantiques et de toilettes princières jusqu’à l’issue fatale, sous la plume d’un Flaubert magnant la plume comme un scalpel pour disséquer son personnage féminin étouffé par les conventions et par les ciels bas d’une Normandie indifférente. Anna Karénine, jeune mère de famille modèle qui mène une existence des plus tranquilles s’éprend tout d’un coup violemment du frivole mais irrésistible comte Alexis Vronski et abandonne tout pour le......

Read More


Salade de lentilles hivernale aux racines et aux oranges sanguines

Nous sommes à Rome, place Saint-Pierre, sous le soleil exactement. Il se dresse d’un air mystérieux et grave, étrangement surmonté d’une croix malgré ses claires origines païennes . Creusé dans un intemporel granit rouge, il mesure 25,31 m de haut pour 8,25 m de large et pèse la bagatelle de 330 tonnes. Il est étrangement dépourvu de hiéroglyphes et contemplerait la folie humaine depuis le règne de Amenhamat II, c’est-à-dire entre… -1829 et -1895 avant notre ère !...

Read More


Legumes flemmards en croute de sel, condiment au persil et au céleri vert

Ce fut un coup de foudre immédiat et littéraire, dès les premières planches. Le charme du dessin net et sans fioritures, le style contemplatif et rêveur, la magie de cette histoire extraordinairement onirique et intimiste : le récit d’un homme mur qui revient en enfance, dans le corps de ses seize ans tout en gardant son esprit et ses désillusions d’adultes....

Read More


Chorba à l’orge et aux légumes d’automne, condiment oranges-amandes

Dans le train il y a Madame qui pose beaucoup de questions et Monsieur qui ne sait pas, ou plus. « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? –Je ne sais pas . « Qu’est ce qu’on fait pour Saint-Nicolas ? » -Je ne sais pas. « Et pour les enfants ce week-end » ? –Je ne sais pas. Dans le train il y a une jeune fille qui pleure. J’ose l’aborder pour la consoler. C’est un chagrin d’amour, un chagrin semblable à des millions d’autres et pourtant singulier, unique, incomparable. Nous entamons timidement une conversation mais son arrêt est déjà......

Read More