Où l’on se raconte des salades


Salade de chicons au bleu, au chou , pommes , claytone et  fruits secs (mais sans excel dedans)

Il y avait des réunions avec beaucoup de morceaux d’Excel et de PowerPoint. Il y avait des tours de verres avec vue imprenable sur l’obscurité et avec un bon bouillon de grisaille. Il y avait des choses très sérieuses dites par des gens très importants avec un émincé de « digital » partout et de vraies tranches de « synergie » et de « stratégie ». Il y avait le clap clap du laptop fatigué et le slurp slurp du cinquième mauvais café de la journée. Il y avait tout cela et plus encore mais moi je ne......

Lire le billet


Grande salade d’automne aux deux haricots, vinaigrette aux citrons confits

Il y a le  bruit des feuilles qui craquent sous les pas, il y a l’essor majestueux des oies sauvages en route pour d’autres ailleurs, il y a des  arbres qui se dénudent lentement mais surement , il y a des symphonies de rouges et de jaunes, il y a des  soleils brouillés , il y a des yeux un peu mouillés, il y a le marcheur pris au piège de la saison qui décline, comme dirait ce bon vieux Hugo. Il y a tout cela et plus encore. Il y a......

Lire le billet


Crevettes Boulettes et tartares

La chaleur était moite, le soleil haut dans le ciel, les oiseaux assommés, les fourmis engourdies et les rideaux  pétrifiés, comme en deuil de la moindre brise. L’air était lourd et il régnait une léthargie  contagieuse à laquelle j’avais succombé bien volontiers tout en  me plongeant dans les aventures d’une nonne et d’un pistolero au fin fond d’un désert mexicain. Oui, pour les connaisseurs, je veux bien sur parler  de l’inénarrable « Two mules for Sister Sara », alias « Sierra Torride « en français(Ah les joies des traductions françaises), un western seventies avec un savoureux......

Lire le billet


Zaalouk de Courgettes
juillet 03, 2016

Za’alouk de courgettes

« L’amiral gravit une montagne et en trouva le sommet plat et si bien semé de nombreuses plantes et en particulier des courges, que c’était une fête pour les yeux ». L’amiral en question est Christophe Colomb qui ,en cet an de grâce 1492 (mais un peu moins gracieux pour les autochtones hélas) , le 3 décembre très exactement, se retrouve bloqué sur l’ile de Cuba pour raisons climatiques et s’émerveille de la végétation et des cultures locales. C’est que notre jolie cucurbitacée d’aujourd’hui si familière à nos yeux vient de loin ! La courgette......

Lire le billet


Aubergines grillées à la feta

Il y a d’abord l’onctuosité de la sensuelle aubergine qui dévoile impudiquement sa chair fondante sous sa robe pourpre. Puis il y a l’âpreté et la fraicheur de la feta qui vient se frotter à ce moelleux insolent pour un jeu de texture bienvenu tout en apportant la note salée du plat. Et puis il y a l’ail haché avec le persil dans une mixture simplissime et jubilatoire où les deux jus se mélangent avant de s’acoquiner avec de l’huile d’olive (première pression à froid cela va sans dire) et peut-être un......

Lire le billet


Gâteau aux chou fleurs!

Aujourd’hui nous nous attaquons à un légume symbole du syndrome de la Vache Qui Rit. Si ,si, en langage plus savant, j’ai nommé les fractales de Mandelbrot, ami lecteur. Avec comme héros principal le chou-fleur. Ah ça en jette dans les diners en ville !(ou pas). Observons l’objet du délit :la pomme d’un chou-fleur se compose de nombreux petits choux-fleurs, eux-mêmes formés par des pommes plus petites, elles-mêmes composées de choux-fleurs plus petits , eux même organisés en inflorescences encore plus petites etc.. Nous voici plongés dans un prodigieux vertige géométrique! Le chou-fleur en......

Lire le billet


Quatre Salades De Saison
juin 05, 2016

Quatre salades de saison

Je suis le ténébreux, le veuf l’inconsolé, le prince d’aquitaine à la tour abolie : ma seule étoile est morte et mon luth constellé porte le soleil noir de la mélancolie. Je me prenais pour un desdichado nervalien du dimanche après une semaine placée sous le signe de la drache et de la grève réunies, toute deux  très nationales. Et c’est au moment où mon corps avait atteint son seuil maximal d’humidité que soudain le soleil refit surface timidement d’abord puis  effrontément, sans crier gare....

Lire le billet


Salade de rhubarbes et d'asperges marinées à l'orange

Je m’en allais les poings dans mes poches crevées, dans une allée du parc mitoyen et le capitaine Akka m’accompagnait. Les arbres bruissaient de pluie, le gravier crissait sous mes pas et sous les palmes du capitaine. Une odeur de sous-bois et d’ail des ours nous submergea bientôt. Oh là là que de nourritures splendides j’ai rêvées ! Pardon, cher Rimbaud pour cet hommage très incertain....

Lire le billet


Page 2 of 3123