Les légumineuses sont nos amies


Betterave et halloumi en salade

C’est en sortant de la projection du film « Les délices de Tokyo » que l’idée de cette recette a germé dans mon esprit puis dans mon estomac. Dans cet ordre. Oui un jour, promis, nous ferons le procès des traductions françaises fantaisistes de titres de films étrangers. Car le titre original est « An » , tout simplement la pâte de haricots azukis sucrée, très prisée dans les desserts japonais. Avec en toile de fond la préparation des dorayakis , pancakes japonais fourrés à la pâte d’azukis, « An » est une œuvre poétique, contemplative, poignante et......

Lire le billet


Céleri rave en croûte de sel, salade de lentilles  et vinaigrette à la claytone de cuba (pourpier d’hiver)

« Légumes, morfondants légumes. Je pense à ces femmes dont la vie s’est écoulée à l’ombre de vos épluchures, et le couteau luisait, tricotant dans leurs doigts. Légumes vos couleurs tristes, vos déchets, votre consistance. Certainement je ne hacherai pas menu le salsifis des reproches, le rutabaga des voyez-vous bien, le navet des raisons sans fin, la rave, la rave. Je laisse aux moisissures les objections à gueule de tomate, les arguties à fond d’artichaut, les cris de putois de la courge, tout un vrai raifort critique. » Aragon, traité du style, 1927....

Lire le billet


PotagePoiscassés

Le front des légumineuses revient accompagné d’une poudre de perlimpinpin, enfin de jambon cru, qui soutiendra vaillamment notre pois cassé dans ses soupières aventures. C’est ce gendre de poudre qu’il aurait fallu à Cendrillon. Mais si souvenez-vous dans le cruel conte de Perrault, notre future princesse doit chaque jour accomplir les plus viles taches inventées par sa méchante marâtre et ses détestables demi-sœurs. Et l’une d’elle consistait à trier des pois et des lentilles répandues volontairement près de l’âtre. Ah tant de vilénie a de quoi paralyser les amateurs de l’humble légumineuse......

Lire le billet


Ma Harira
octobre 02, 2015

Ma Harira

Où l’on s’attaque à l’une des recettes mythiques de la gastronomie marocaine, un pilier des tablées du royaume, c’est un roc c’est un pic… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ? … c’est une péninsule ! Ne nous enflammons pas mais foi de Cyrano, chaque foyer à l’est, à l’ouest, au nord ou au sud du Maroc doit avoir sa propre version soigneusement héritée des générations précédentes et jalousement sauvegardée. Car nous abordons là une soupe emblématique du mois de Ramadan au Maroc, une rupture de jeûne ne pouvant......

Lire le billet


Curry de pois chiches aux bettes et aux tomates cerises

Libérons les pois-chiches, dévoilons les haricots, sortons les lentilles du bois, faisons une haie d’honneur aux fèves, encensons les pois cassés !Puisque je vous le dis : les légumineuses sont l’avenir de l’homme !et bien que certains d’entre nous _mois la première_ défaillons encore aux effluves d’un poulet rôti, intégrons les protéines végétales à nos repas quotidiens, histoire de manger moins de viande mais de meilleure qualité et surtout de varier les plaisirs....

Lire le billet


hoummous lentilles et dukkah

Haut les cœurs et la frimousse en pensant aux joies du hoummous , qui _si vous ne vous vivez pas au fin  fond de votre brousse, commence à devenir un mets connu dans nos occidentales tablées. Mais ne nous gaussons point, et d’un geste ample du burnous découvrons la chose. Nous avons ici affaire à un houmous effrontément tricheur car à l’origine « hoummous » veut-dire pois-chiches en arabe. Hors ici on virevolte, on consulte le contenu de son placard à légumineuses, on kidnappe les lentilles corail, on récupère quelques carottes menacées de rabougrissement......

Lire le billet


Page 3 of 3123