Poulet du dimanche en croûte de sel, céleri vert et cumin

Poulet du dimanche en croûte de sel, céleri vert et cumin
Hind
par

La radio ronronne au loin, le café chantonne en s’écoulant mollement, le soleil ronchonne et le pain craque sous la dent pendant que votre cerveau embrumé se prépare à la colossale flemme dominicale. On traine, on rêvasse, on sirote, on s’affale : le dimanche on écoute ses os (vieille expression marocaine).

Et soudain au milieu de cette oisiveté bienveillante, une obsession vous guette, une idée prenante, tenace qui défie votre bienheureuse paresse : le poulet rôti du dimanche !

Vous rêvez d’une volaille tendre et juteuse, de cuisses rebondies et dorées, d’ailes fondantes mais vous n’avez nulle envie d’arroser, de surveiller, de policer, de retourner bref de menacer votre flemmardise sacrée.

Et c’est alors que la croûte de sel vient à votre secours! La croûte bienvenue qui fera tout le travail à votre place.Alors vous vous emparez d’un bouquet de céleri vert odorant, d’une épice chaude type cumin et d’une bestiole fermière dodue du genre qui a gambadé, mangé de bonnes choses et non une de ces malheureuses créatures emprisonnées en cages aux os cassants et à la chair triste.

Une heure et quelque plus tard, vous voilà cassant la croûte au mortier avant d’être assailli par les parfums de céleri, d’ail et de citron et de cumin. Joli dimanche où les heures s’effilochent, joli dimanche où l’on crée sa bamboche.

Servez avec de la purée de légumes de votre choix, ou peut-être des pommes de terres rôties ou encore des frites voire  un riz pilaf et une petite « salsa verde ». En somme tout ce qui peut servir de prétexte à s’emparer de la première cuisse.

Pour 4 personnes ou 2 gourmands :

  • 1 poulet fermier ou bio de 1,5 kg
  • 4 à 5 branches de persil plat
  • 4 tiges de céleri vert avec feuilles
  • 5 gousses d’ail avec peau
  • 2 citrons
  • 3 c à s de graines de cumin
  • 1 c à s de cumin en poudre
  • 1 lichette d’huile d’olive
  • 800g de farine
  • 450g de gros sel marin (de Guérande par exemple)
  • 40cl d’eau

Préchauffez le four à 220°c(chaleur tournante) et réservez une des taques.

Commençons par la croute bénie des dimanches : Hachez au robot 3 tiges de céleri vert avec leurs feuilles ainsi que 3 branches de persil plat. Réservez le reste de persil et de céleri pour farcir le poulet.

Zestez les citrons et mélangez dans un grand saladier avec la farine, le sel, le mélange de céleri vert et de persil et les graines de cumin. Ajoutez 30cl d’eau et pétrissez de façon à bien amalgamer tous les ingrédients. Versez le reste d’eau et continuez à pétrir jusqu’à ce la pâte soit homogène (une dizaine de minutes)

Occupez-vous de la bestiole : farcissez le poulet avec les citrons coupés en deux, la tige de céleri et de persil qui se morfondaient et les gousses d’ail en chemise. Saupoudrez l’extérieur et l’intérieur du poulet avec le cumin en poudre, arrosez d’une lichette d’huile d’olive et massez nonchalamment pendant 5 minutes.

Saupoudrez une grande feuille de papier sulfurisé (de la taille de la taque du four) avec de la farine et étalez la pâte à sel au rouleau sur environ 1 cm d’épaisseur. Déposez délicatement la feuille avec la pâte étalée sur la taque du four, installez le poulet au milieu et rabattez la pâte vers le haut en soudant les bords hermétiquement. Vous pouvez vous humecter légèrement les doigts avec de l’eau pour faciliter l’opération et  vous assurer d’une bonne soudure.

Enfournez tout cela pendant 1h45 et profitez-en pour vous occuper intelligemment ailleurs.

Après cuisson ,laissez reposer le poulet 10 minutes hors du four avant de casser la croûte sauvagement au mortier (par exemple) et de sortir votre œuvre de son carcan parfumé. Découpez sans attendre.

pouletcroute2

print
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *