Aubergines grillées à la feta

Aubergines grillées à la feta
Hind
par

Il y a d’abord l’onctuosité de la sensuelle aubergine qui dévoile impudiquement sa chair fondante sous sa robe pourpre.

Puis il y a l’âpreté et la fraicheur de la feta qui vient se frotter à ce moelleux insolent pour un jeu de texture bienvenu tout en apportant la note salée du plat.

Et puis il y a l’ail haché avec le persil dans une mixture simplissime et jubilatoire où les deux jus se mélangent avant de s’acoquiner avec de l’huile d’olive (première pression à froid cela va sans dire) et peut-être un filet de jus de citron, léger, un soupçon, l’air de ne pas y toucher, pour ne pas déséquilibrer l’acidité déjà présente de la fêta.

Et dès la première bouchée, on dirait le sud  comme chantait l’autre ! Ben si Nino , Ferrer, le pote à Mirza toussa, oui  un peu old school je vous l’accorde.

La belle solanacée d’origine indienne est aujourd’hui la star de cette recette facile, placée sous étendard grec. La culture de l’aubergine daterait en effet d’un peu moins de trois mille ans en Inde et en Birmanie, avant de crapahuter en extrême orient, de voyager sur la route de la soie pour conquérir la Perse puis l’Arabie et de finalement atterrir en Europe via l’Andalousie musulmane. L’histoire de l’aubergine se confond avec celles des empires.

Comme ses cousines tomates, il existe d’innombrables variétés d’aubergines en agriculture biologique que l’on trouve plus rarement dans le commerce : heureusement, même sous nos belges latitudes, certaines fermes proposent des espèces plus qu’intéressantes tant visuellement que gustativement. (Comme par exemple ces délicieuses aubergines coréennes dans ma recette ici.) Dourga, Black Beauty, Long Green, Ronde de Valence, Sian Tsi, Aomaru Longue d’Argos, Yamato, Sinanpiro, Ronde à Oeuf, Homsi, Ma-zu, Thai green: la ronde des variétés d’aubergines donne à elle seule la mesure de leur répartition dans le monde et de leur incroyable diversité ! Diversité qu’il faut préserver à tout prix, loin de l’uniformisation de la grande distribution…

Vous trouverez d’autres recettes d’aubergine sur le blog par ici.

A vos grills !

Pour 4 personnes

  • 4 belles aubergines (pourpres et graffiti ici)
  • 200g de feta (bio de préférence)
  • 1 beau bouquet de persil plat
  • Deux gousses d’ail
  • Le jus d’un demi-citron.
  • Huile d’olive pour la cuisson des aubergines
  • Huile d’olive première pression à froid pour assaisonner
  • Sel, poivre

 

Préchauffez le grill du four à 220°C

Sus aux aubergines : sur chaque légume pratiquez 4 entailles légères et espacées dans le sens de la longueur. Cela permettre de faire pénétrer la chaleur et d’éplucher le légume plus facilement, mais ce n’est pas rigoureusement indispensable. Huilez les aubergines avec l’huile d’olive pour cuisson (oui rien ne sert de ruiner au four l’huile première pression, une huile d’olive basique suffira).

Faites griller les aubergines pendant environ 20 mn sur une taque de cuisson  ou un plat allant au four, en retournant les bestioles toutes les 5 minutes (soit 4 fois) pour une cuisson homogène. Laissez tiédir avant de les éplucher et de les couper en deux, toujours dans le sens de la longueur (oui une certaine logique préside à cette recette). Salez très légèrement car la feta s’en chargera amplement par la suite.

Pendant ce temps déchainez-vous sur l’ail et le bouquet de persil (feuilles et tiges comprises car le parfum est plus concentré sur cette dernière), en hachant les deux finement au couteau. Mélanger le tout avec quelques cuillerées d’huile d’olive première pression à froid jusqu’à avoir une consistance onctueuse.

Mélangez les aubergines avec le jus de citron et la moitié de la  sauce verte.Laissez reposer au frais au moins une demi-heure.

Servez  nappé du reste de sauce à l’ail et au persil et généreusement accompagnée de feta émiettée avec un bon pain pour saucer le jus (ici du batbout marocain maison) . Écoutez Nino, juste après, le temps d’une sieste rêveuse, le sud , tous les suds dans les yeux et dans le cœur.

Aubergines légèrement entaillées dans la longueur (si si faut bien regarder , c'est tout)

Aubergines légèrement entaillées dans la longueur (si si, faut bien regarder , c’est tout)

print
Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *